Historique du club

L’Allobroge gymnastique, dont le siège social se situe au 16 rue des Pavillons à ANNECY,  est régie par la loi du 10 juillet 1901 et le décret du 16 août 1901. Elle est affiliée à la Fédération Française de Gymnastique (FFGym). Elle compte environ 700 licenciés.

A ses débuts en 1884, l’Allobroge gymnastique avait pour vocation la préparation militaire et par ce fait, ne comptait qu’une section masculine dans ses rangs. Elle devint par la suite une association de type loi 1901.

Progressivement l’Allobroge grandit et représente Annecy à travers la France: Lyon 1889, Marseille 1903, Sète 1907.

En 1908 Annecy accueil 2000 Gymnastes lors du concours fédéral.

En 1922 l’Allobroge termine 3ème du concours à Marseille et remporte 3 Prix d’excellence.

En 1946 l’association se développe en créant une section de  gymnastique artistique féminine. L’Allobroge continue de représenter Annecy à travers la France: Montélimar 1946, Bordeaux 1953.

En 1959, L’Allobroge fête ses 75 ans d’existence et organise les Championnats de France à Annecy.

Dans les années 1960, le club prend un tournant en se structurant vers la gymnastique moderne. On distingue alors le secteur loisir du secteur compétitif. La gymnastique masculine et féminine continue de se pratiquer à des niveaux d’exigence différents.

En 1968 L’Allobroge intègre le Gymnase du Parmelan. Elle compte plus de 200 licenciés.

En 1985, l’Allobroge se diversifie avec la création d’une section gymnastique rythmique.

1987 est une année charnière du club avec la  professionnalisation de l’encadrement et la création d’un premier poste de salarié.  Les entraînements sont sous la responsabilité d’un spécialiste de l’activité, permettant d’augmenter le nombre de licenciés. Le nombre d’adhérents passe ainsi de 268 en 1985 à 350 en 1988.

En 1989, la création d’un poste sur le secteur masculin a permis  d’accueillir davantage de licenciés, avec 450 licences en 1990 et 608 en 1992.

En 1992, des critères de sélection sont déterminés afin de sélectionner de jeunes gymnastes pour suivre des cours en horaires aménagés, au niveau du CRESA.

Parallèlement, la bonne entente entre les entraîneurs masculins de l’Allobroge et de la Salésienne a permis la création d’une entité purement compétitive : Annecy gym. L’intérêt de ce rapprochement entre les deux clubs est de permettre à la gymnastique annécienne d’être compétitive au niveau national.Elle est reconnue et prise pour exemple au niveau local et même fédéral.

En 2002, l’Allobroge s’engage dans une charte de qualité et de sécurité, avec le label « Petite Enfance » de la FFGym.

Celui-ci permet de garantir auprès des parents, la qualification de l’encadrement, la qualité de l’environnement et le respect des normes de sécurité. Ce label a permis également de donner une image forte au public, ainsi qu’aux partenaires.

En 2003, l’Allobroge se tourne vers l’innovation, avec la mise en place d’un cours liant sport de glisse et acrobatie : le Trampo-Board.

En 2010, l’Allobroge continue à innover  en ouvrant un cours aux jeunes pratiquant le Parkour.

L’Association continue sa croissance et approche les 700 adhérents.

Parallèlement, elle continue de structurer son équipe d’encadrement, passant de 2 à 6 salariés.